SOTTSASS, so classe

Toutes les conditions étaient réunies dimanche à Chantilly pour que le QIPCO Prix du Jockey Club se dispute sur un rythme élevé (bon terrain (3.2 à 10H), température élevée (32°C), 15 partants). C’est ce qu’il s’est passé puisque le record de l’épreuve a été battu de plus de deux secondes (2’02″90 contre 2’05’58 pour THE GREY GATSBY en 2014). Mais plus que le chronomètre qui dépend fortement des conditions du jour (le record du Grand Prix de Chantilly, du Prix de Sandringham et du Prix de Royaumont ont également été battus) et qui a permis que la course soit sélective sans qu’aucun participant ne soit malheureux, c’est surtout le style de la victoire de SOTTSAAS qui a été convaincant.

Le train de la course a été assuré par BLENHEIM PALACE, l’un des pensionnaires d’Aidan O’Brien, jusqu’au début de la ligne droite. MOTAMARRIS a ensuite pris son relais tandis que PERSIAN KING se rapprochait en roue libre à l’extérieur. Le grand favori prenait l’avantage à 400 mètres de l’arrivée mais ne pouvait pas contrer SOTTSASS qui s’envolait pour finir.

QIPCO_Prix_du_Jockey_Club_2019(1)

MOTAMARRIS avait gagné trop facilement ses trois premières courses pour que sa valeur puisse être clairement définie. Nous avons choisi de nous appuyer sur le rating fait par PERSIAN KING dans The Emirates Poule d’Essai des Poulains pour coter la course. SOTTSASS fait 120 (PERSIAN KING 116, MOTAMARRIS 112 et CAPE OF GOOD HOPE 111). C’est 5 livres de plus que STUDY OF MAN l’an dernier et le deuxième meilleur rating de ces dix dernières années (LOPE DE VEGA avait fait 124 en 2010). Son rating est de deux livres supérieur à celui d’ANTHONY VAN DYCK, vainqueur d’une arrivée très groupée du Derby d’Epsom, ce qui est rarement la garantie d’une grande qualité.

Après une rentrée en demi-teinte, SOTTSASS avait fait 108 dans le Prix Suresnes (Listed) en surclassant un lot dont les participants avaient très bien recouru (6 livres de progrès pour le deuxième BATTLE OF TORO, 13 livres de progrès pour le troisième DAVE, 6 livres de progrès pour le quatrième CORANDO). Compte-tenu de sa fin de course, on espère le voir continuer sur sa lancée et pourquoi pas devenir le premier vainqueur du QIPCO Jockey Club sur 2100m à remporter le Qatar Prix de l’Arc de triomphe début Octobre.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :