WALDGEIST détrône ENABLE !

Les meilleurs chevaux de la saison sur la distance classique étaient rassemblés au départ du Qatar prix de l’Arc de Triomphe 2019 dont ENABLE qui tentait d’être la première à remporter trois fois la plus grande course du monde. GHAIYYATH, comme à son habitude, a pris rapidement la tête devant FIEREMENT et MAGICAL, suivi en retrait par ENABLE et SOTTSASS. Le train de la course a été très élevé compte-tenu de l’état du terrain (très souple), si bien qu’à l’entrée de la dernière ligne droite, la sélection était faite. Aprés FIEREMENT et GHAIYYATH, MAGICAL a très rapidement rendu les armes puis ENABLE a accéléré se détachant rapidement de JAPAN et de SOTTSASS qui étaient venus à ses cotés. Elle semblait partie pour l’emporter mais WALDGEIST plaçait une accélération qu’elle ne pouvait contrer.

waldgeist2

Avec les données du tracking, on s’aperçoit que WALDGEIST a pris quatre longueurs sur ENABLE et SOTTSASS dans les deux cents derniers mètres. JAPAN, le plus rapide des 400  au 200 derniers mètres, a légèrement faibli à la fin.

Les écarts entre les quatre premiers chevaux sont 1.75L / 1.75L / 0.5L que nous avons traduit en 3 Livres/ 2 Livres /1 Livre. Sur 2400m en terrain très souple, il faut couper les écarts à l’arrivée sauf pour le gagnant compte-tenu de sa fin course. Les poids sont tous égaux (On ne tient pas compte du poids pour âge qui est intégré dans le rating cf : https://bloghandicapeursfrancegalop.com/2017/11/15/le-poids-pour-age/ ) à l’exception de celui d’ENABLE qui recevait 3 livres de poids pour sexe. En prenant les 122 de JAPAN pour coter la course, on a SOTTSASS à 123, ENABLE à 122 et WALDGEIST à 128 :

JAPAN nous a servi de base pour coter la course en 122 soit la valeur qu’il a réalisé à York en remportant les Judmonte International Stakes (Gr1). Il  y affrontait alors des chevaux d’age à la valeur très établie et JAPAN avait déjà gagné sur la distance et le parcours du jour.

SOTTSASS, dont la valeur n’était pas encore étalonnée contre les chevaux d’âge, progresse de trois livres, ce n’est guère étonnant vu la facilité de ses derniers succès. Avec 123, il est le meilleur 3 ans de sa promotion en Europe.

ENABLE fait 122 ce qui place sa performance dans la fourchette basse de ses valeurs habituelles. En faisant la même valeur qu’à Ascot ou à York plus tôt dans l’année, elle l’aurait emporté. Le terrain très souple n’est sans doute pas la seule explication à cette « contre-performance » puisqu’elle a remporté deux fois les King George à Ascot en terrain vraiment lourd.

WALGEIST avec 128 améliore de quatre livres son rating. Sa victoire étincelante pour sa rentrée dans le Prix Ganay laissait augurer le meilleur pour sa saison. Il avait confirmé à Ascot dans les King George en faisant la meilleure valeur de sa carrière (124). Concurrent le moins réputé pour aimer le terrain souple au départ de la course, il a surtout profité de la très grande sélectivité de la course pour dominer ses adversaires. Il est désormais le meilleur cheval du monde avec 128 de rating à égalité avec ENABLE.

 

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :