SOTTSASS atteint son sommet

La 99ème édition du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe s’est courue sur un terrain lourd ce dimanche 4 octobre sur l’hippodrome de ParisLongchamp.

PERSIAN KING a pris la tête et a imprimé un rythme modéré à la course. CHACHNAK et SOTTSASS ont pris son sillage suivis d’IN SWOOP, ENABLE et STRADIVARIUS. Après l’open stretch, CHACHNAK sur ses fins a reculé contrariant un court instant ENABLE et STRADIVARIUS qui n’étaient pas capable d’accélérer. A 300 mètres du but, GOLD TRIP semblait le plus dangereux mais il était rapidement éclipsé par SOTTSASS qui prenait définitivement l’avantage sur PERSIAN KING tandis qu’IN SWOOP finissait bien à la corde.

RAABIHAH qui a bien terminé en cinquième position nous a servi de référence pour coter la course en 114. Elle venait de faire cette valeur sur le même parcours lors du Qatar Prix Vermeille et cette ligne a confirmé. La gagnante TARNAWA a refait ses 119 pour gagner le Qatar Prix de l’Opéra et la cinquième WONDERFUL TONIGHT a remporté le Qatar Prix de Royallieu.

GOLD TRIP (4ème) fait 120 (114 + 3 livres de poids pour sexe + 3 livres pour les 2 longueurs). Il venait d’afficher de gros progrès en prenant la troisième place du Juddmonte Grand Prix de Paris en 115 ou il faisait jeu égal avec IN SWOOP.

PERSIAN KING (3ème) venait de faire 125 en survolant les 1600m du Prix de Moulin de Longchamp devant cinq gagnants de Groupe1. Pour son premier essai sur 2400m, il fait 120, terminant à 2 longueurs de SOTTSASS comme le Prix du Jockey Club.

IN SWOOP (2nd) fait 122 (120 + 2 livres pour 1.75 longueurs). Le Derby Allemand, qu’il a remporté alors que ce n’était que la troisième course de sa carrière, se révèle être une très bonne édition puisque le second TORQUATOR TASSO a remporté le Grand Prix de Berlin la veille de l’Arc. Le plus rapide dans les 200 derniers mètres, il n’a peut être pas encore montré ses limites.

SOTTSASS fait 123 (122 + 1 livre pour l’encolure victorieuse) soit la même valeur que l’an dernier dans l’Arc de Triomphe. Au printemps, il lui avait suffit de faire 117 pour remporter de justesse le Prix Ganay. Pour sa rentrée à Deauville, bien que battu dans le Prix Gontaut-Biron, il faisait mieux avec 118 avant de faire 120 dans les Irish Champion Stakes sur les 2000m de Léoparsdown. Il a certes profité de l’absence de quelques uns de ses rivaux potentiels (LOVE (terrain lourd), MOGUL (contamination des aliments), TARNAWA (pas engagée)) encore lui fallait-il être à 100% le jour J, ce qui a été réussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :